• sophiepernet74

Poème

Dernière mise à jour : mai 2

« Je rêve du dos de la vieille tortue.

Elle sort de l’eau, lente, sa carapace couverte d’eau, de soleil, sombre comme les troncs humides des micocouliers.

Dans l’eau le monde respire.

Dans la vase.

Il y a des poissons dont le sang passe facilement du chaud au froid.

Et la tortue, de petits os d’animaux jaunes en elle se réveillent pour luire dans les yeux.

S’éveillent les sauterelles dont la peau sèche dort paisible sur les arbres.

On pourrait enlever les parties molles, les séparer de la carapace et la porter sur notre dos comme les vieilles femmes qui peuvent voir les années passées dans ses yeux.

Quelque chose respire en elle.

Réveillons-nous, nous sommes des femmes.

Les carapaces sont sur nos dos.

Nous sommes d’ambre, les petits animaux en nous sont de l’or. »


Linda Hogan, femme amérindienne Chickasaw

Peintre : Rudolph C. Gorman (artiste dinè)


0 vue0 commentaire