photomle.jpg

Depuis toujours intéressée par le lien fort entre notre alimentation et notre santé, notre bien-être, j’ai tout d’abord réalisé un rêve en travaillant pour des organisations humanitaires, comme nutritionniste. Donner du sens à ma vie, être utile... en Afrique essentiellement, Asie, Caraïbes, Proche Orient... la majorité des missions étant auprès de femmes et d'enfants dénutris.

Après huit années dans ce domaine, la page s'est tournée, et j'ai souhaité être utile en France également, où, tout comme là-bas, des personnes ont besoin d’un soutien pour retrouver santé et bien-être.

Convaincue que nous sommes ce que nous mangeons, ce que nous digérons, ce que nous assimilons, et ce que nous pensons, j'ai continué à approfondir le domaine de la nutrition, avec une approche plus holistique.

C’est ainsi que je me suis formée pendant deux ans à la Faculté Libre de Médecine et d'Ethnomédecine (FLMNE), à Paris, pour obtenir le diplôme de "Praticienne de Santé en Nutrition et Nutrithérapie", la nutrithérapie étant appelée également micronutrition (action en profondeur, au cœur de nos cellules).

La nutrithérapie associe à l'alimentation les propriétés des plantes (phytothérapie), de leurs bourgeons (gemmothérapie), ainsi que les oligoéléments et autres micronutriments, ceci dans un même but : rétablir l'équilibre dans le corps.

Mon approche est imprégnée par l'Ayurvéda, médecine traditionnelle originaire de l'Inde, plusieurs fois millénaire, ainsi que par la médecine traditionnelle chinoise, qui me parlent profondément, et où l'équilibre est toujours l'objectif recherché.

Aimant depuis toujours masser de manière intuitive, j'ai appris à pratiquer le massage ayurvédique à l'huile chaude (Abhyanga) auprès d'un masseur ayant reçu les enseignements du JIVA Institute de New Dehli et du centre Tapovan.

En parallèle, je fus appelée par la magie vibratoire des huiles essentielles (que j'utilise par ailleurs depuis longtemps pour leurs actions thérapeutiques au niveau physique)  et leur action sur la libération des mémoires émotionnelles.

Je me suis ainsi formée à l'Olfactothérapie : en prenant conscience et en nous libérant des mémoires qui nous impactent encore dans notre présent, la magie des huiles permet de nous sentir plus léger et de retrouver un équilibre émotionnel.

Plus globalement, le travail sur soi, sur mes lignées, les guérisons, les évidences et les expériences de la vie m'ont amenée pas à pas sur le chemin du Féminin, et m'ont fait prendre conscience que ce chemin était déjà là depuis longtemps, lorsque je travaillais dans l'humanitaire, entourée de femmes et d'enfants en bas âge ; il ne demandait qu'à s'ouvrir plus grand, se déployer pleinement...

​Cette reconnexion à mon Être m'a amenée à proposer des soins plus particulièrement destinés aux femmes : Massage ayurvédique du dos, Soin Rebozo (soin traditionnel mexicain), des Cercles de femmes...

Et plus à venir ! ;-)

Chez les amérindiens Navajo (Diné de leur vrai nom), un mot signifie tout à la fois la beauté, l’équilibre, l’harmonie en soi et autour de soi : Hozho.

La beauté devant moi fasse que je marche

La beauté derrière moi fasse que je marche

La beauté au dessus moi fasse que je marche

La beauté au-dessous moi fasse que je marche

La beauté tout autour de moi fasse que je marche

(Diné/Navajo)

Je me ferai une joie de faire ma part du colibri et de vous accompagner sur votre chemin, avec Écoute et Bienveillance, dans la Sororité, à la rencontre de Hozho.

Peinture : "Le baiser de l'oiseau", © Sophie Gérard, artiste peintre

le baiser de l'oiseau.jpg